Les secrets de la rate : Physiologie et comment en prendre soin ?

Bonjour à toutes et à tous !

Septembre approche à grand pas et avec lui, la rentrée, la nouvelle organisation, le retour du dynamisme et le commencement d'un nouveau cycle.

La rentrée a toujours été signe de renouveau pour moi. J'aime prendre de nouvelles résolutions et établir de nouveaux objectifs plus en adéquation avec le ralentissement des énergies et de la lumière que nous apporte l'hiver.

C'est un excellent moment (fin Août, début Septembre) pour prendre soin d'un organe souvent oublié : La rate.

Je ne vous parlerai pas de "détox" dans cet article parce que le but n'est pas de fatiguer le corps avant la rentrée. Le but est de prendre soin de cet organe pour nous assurer un hiver en santé et en énergie.  

"LE FEU DIGESTIF" - MÉDECINE CHINOISE

Si l'estomac était un chaudron, la rate serait le feu en dessous.


En diététique chinoise, l'estomac est "le chaudron", il reçoit les aliments, les broie, les cuit et les décompose. La rate est "le feu digestif" qui permet aux aliments de cuire. Son rôle est de capter l'énergie vitale acquise (issue de notre environnement) pour économiser notre énergie vitale innée (héréditaire).

En médecine chinoise, la rate est associée à :

→ L'estomac

→ La couleur jaune

→ La saveur douce

→ La fin de l'été

→ Les lèvres

→ L'obsession et les idées fixes


● La rate est perturbée par :

→ Les soucis excessifs et le surmenage

L'humidité, car elle va créer des mucosités. Les principales sources d'humidité sont : les produits laitiers, les sucres, l'alcool, les graisses, les excès (surmenage digestif) et le climat humide.

Le froid : il peut venir de notre environnement (température extérieure) mais aussi de ce que l'on mange (aliments crus) et boit.


● Comment identifier une perturbation de la rate ?

→ Fatigue, surtout après les repas

→ Manque d'appétit, très vite rassasié

→ Digestion lente et lourde

→ Ballonnement, gaz, surtout après des crudités

→ Nausées après le repas

→ Frilosité après le repas

→ Extrémités froides, genoux et coudes froids

→ Fringales sucrées +++

→ Œdèmes

→ Obésité

→ Marque des dents autour de la langue

→ Idées confuses ou obsessionnelles

Je vais vous donner trois manières de prendre soin de votre rate plus loin dans l'article.


PHYSIOLOGIE DE L'ORGANE

La rate est un organe mou et richement irrigué. Elle fait, environ la taille d'un poing et se situe en haut à gauche de l'abdomen, juste en dessous du diaphragme.

C'est un organe lymphatique. Elle joue donc un rôle dans l'immunité. En effet, c'est un site de prolifération des lymphocytes et de l'élaboration de la réaction immunitaire.


Son rôle premier dans le corps est de filtrer le sang et de le purifier. La rate va détruire et recycler les globules rouges et utiliser le fer qu'ils contenaient pour fabriquer l'hémoglobine (= protéine constituant le sang, riche en fer, qui lui donne sa couleur rouge).


3 MANIÈRES SIMPLES DE PRENDRE SOIN DE LA RATE


1) Favoriser le "feu"

→ Pendant quelques jours, ne consommer que du chaud. Et s'il y a des crudités, les mélanger à du chaud. Prendre les fruits dans un porridge chaud par exemple.

Favoriser les aliments cuits.

Boire tiède ou chaud au court de la journée.

Cultiver la frugalité : Il s'agit d'arrêter de manger juste avant la satiété.


2) Nourrir la rate

Privilégier les saveurs douces et les sucres complexes (pâtes complète, riz complet, quinoa etc.)

Consommer des aliments jaunes : poivrons jaunes, courgettes jaunes, tomates jaunes (en règle générale, il en reste en fin d'été), céréales, féculents, potiron, potimarron (en automne et en hiver), carottes, bananes, mangue, kiwi jaune, maïs...

Consommer du grillé : pain grillé, biscotte, pain suédois, céréales toastées à la poêle avant la cuisson.

Attention, on parle ici de grillé et non de fris. Pour griller un aliment nous n'avons pas besoin de chauffer de la matière grasse et donc de transformer les acides gras en "mauvais gras" non assimilables. 

Consommer des épices chaudes : cannelle, gingembre (frais, sauté à la poêle), cumin, oignon cuit, cardamome.

Diminuer les saveurs acides (cela refroidit)

Augmenter les saveurs amères : chocolat noir, café en petite quantité


3) Faire une "mono-diète" de riz

Cette pratique remonte très rapidement la rate mais peut être difficile à réaliser. Cependant, elle est très efficace et les effets sont salvateurs sur la durée. On peut ne la faire qu'une fois par an. Un peu plus si nous avons une fragilité "naturelle" au niveau de la rate.

Comment faire ?

Manger du riz chaque soir pendant 3 semaines.

OU

Manger que du riz pendant 3 jours.


Comment cuire le riz ?

Soit vous toastez le riz dans la poêle avant de le cuire.

Soit vous laissez cuire le riz un peu plus pour qu'il attache à la casserole sans qu'il carbonise.

Le but est de le faire grillé légèrement et de consommer ce grillé.

Privilégiez du riz complet ou semi-complet. Vous pouvez bien-sûr l’assaisonner après la cuisson avec des huiles végétales (noix, sésame, colza...) et des épices, spécialement celles citées plus haut.


Quand faire cette "mono-diète" ?

En fin d'été ou au début de l'automne. Fin août, début septembre.

Je recommande généralement d'avoir un peu d'énergie, de ne pas se sentir fatigué pour pratiquer une mono-diète (n'importe laquelle). Tout simplement, parce que, même si cette pratique nourrit l'organe, elle le nettoie aussi légèrement et pour cela votre corps aura besoin d'énergie.

J'espère que cet article vous aura donné envie de prendre soin de cet organe qu'est la rate, souvent oublié mais pourtant plus qu'utile.


Si vous avez besoin d'être accompagné(e) dans le processus n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un naturopathe.


N'hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et sur Facebook, pour avoir plus de conseils au quotidien.

Instagram : @sachamarquant

Facebook : @SachaNaturopathe

Pour prendre rendez-vous : https://www.sachamarquantnaturopathe.com/contact


À bientôt,

Sacha.

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout